Seniors, le cerveau se bonifie avec l’âge !

Cerveau - senior - eos - outplacement 1Enfin une nouvelle qui va mettre du baume au cœur des plus de 45 ans, âge de la « senioritude » dans le monde du travail, dorénavant.

Dans sa chronique des Echos le philosophe Roger-Pol DROIT commente les travaux du très sérieux professeur André Aleman (membre de l’Académie des sciences néerlandaises, spécialiste de la  neuropsychiatrie cognitive à l’université de Groningue), émetteur avec quelques confrères de cette affirmation à contre-courant : le cerveau se bonifie avec l’âge.

Longtemps a prévalu l’idée d’un « capital » de neurones qui fondait à mesure qu’on avance en âge. A son maximum dans la jeunesse, incapable de se renouveler, il était censé diminuer irrémédiablement, de décennie en décennie. On affirme aujourd’hui que c’est faux. Pierre-Marie Lledo, de l’Institut Pasteur, avec le professeur Schachner de l’université de Hambourg, ont découvert la neurogénèse: des cellules souches régénèrent le cerveau tout au long de la vie en produisant de nouveaux neurones.

Plus le cerveau vieillit, plus il se révèle,selon ce chercheur, capable de résister aux émotions, de gérer les situations de stress, de faire des choix décisifs ! En prenant un peu de recul, il est facile de remarquer que cette description recoupe ce que toutes les civilisations semblent avoir déjà su : les sages, sur tous les continents, ne sont jamais jeunes.

Cela fait du bien de s’en rappeler.

Que les entreprises se le disent !